Qui a dit que les poules étaient bêtes ? Eh bien non ! Les poules ont un langage bien compréhensible pour leurs congénères et pour l’éleveur averti.

Nous avons le larynx pour émettre des sons, les poules comme les autres oiseaux disposent de la syrinx.

Si cet organe est moins développé chez les poules que chez les perroquets par exemple, il leur permet d’avoir un véritable « langage » pour communiquer entre elles et même avec l’éleveur s’il est attentif.

À force d’observation, il est facile de comprendre la signification des sons émis par le coq, la poule ou les poussins.

Le langage des poules et du coq pour chaque situation :

Honneur au plus bruyant : le coq.

Dès le matin, par de tonitruants cocoricos, le coq annonce à la basse cour qu’il règne en maître sur la gent féminine du poulailler.

chant-du-coq

L’ennui quand on a plusieurs coqs c’est que le concours du meilleur séducteur est lancé. Ces messieurs se mettent en valeur en émettant les sons les plus puissants. (Attention aux oreilles délicates des voisins !)

S’il se fait charmeur avec ces vocalises, il veille aussi au bien-être de ces dames et à ce qu’elles ne manquent pas de nourriture. S’il trouve une source de nourriture sur le parcours, il claquette (moins prononcé que la cigogne !) pour inviter les poulettes au festin.

Lorsque des poules sur le parcours ou sous une mue émettent ce type de cliquettement sourd, c’est pour inviter les poussins à venir picorer.

Les poussins perdus ou réclamant de la nourriture émettent des pépiements plaintifs.

poule-qui-chante-apres-la-ponte

S’il est un son qui est le plus cornu et attendu des éleveurs dans le langage des poules, c’est : « j’ai pondu un bel œuf ! » C’est le son le plus sonore et le plus agréable à l’oreille qu’émet la poule. Il s’en suit souvent une belle cacophonie dans tout le poulailler.

poule-qui-se-sauve-en-criant

La poule, toujours aux aguets et vigilante, sait prévenir ces congénères. Le gloussement se transforme en cris, criaillements très sonores à l’approche d’une buse, d’un chien errant ou un autre intrus. L’alerte donnée l’effet est immédiat, toute la volaille se se disperse pour se mettre à labri.

poule-qui-couve

La poule est une bonne et attentive couveuse. Lors de l’approche d’un intrus, son langage est alors là très compréhensible : « Attention, n’approchez pas, je couve ! » Le son se fait alors grognement et grondement. Elle saura joindre le geste à la parole en assenant des coups de bec au plus téméraire.

Dans la quiétude de son nid, la poule qui couve se fait douce et ronronne en rêvant à future nombreuse progéniture.

poule-qui-couve-2

L’éleveur attentif saura déceler bien d’autres significations dans le langage des poules, car tous ces sons peuvent variés selon la situation.

Tout pour les poules et poulets

bannière alimentation élevage

Faut-il éclairer le poulailler ?
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Entretien soins des poules
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l’œuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Graines de lin pour les poules
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?<
Le langage des poules
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour
%d blogueurs aiment cette page :