Sur un grand parcours, les poules en liberté picorent et glanent la nourriture, toute la journée, mais dès que le parcours se fait petit, elles doivent disposer de mangeoires pour disposer de nourriture, grains ou pellets à volonté.

Lorsqu’elles sont en semi-liberté, quelques poignées de grains jetées à la volée par l’éleveur suffisent.

Les bons critères de choix pour une mangeoire pour poules :

    • Les mangeoires doivent être suffisamment grandes et proportionnelles au nombre de poules pour contenir de la nourriture disponible en permanence.
    • Leur construction et forme doivent empêcher les poules de s’y percher et de souiller la nourriture.
    • La configuration de l’accès aux grains de la mangeoire ne permet pas aux poules de gâcher la nourriture en éparpillant les grains au sol.
    • La hauteur de l’accès à la mangeoire doit être étudiée en fonction des races de poules naines, demi-naines, de grandes tailles.
    • La taille doit être proportionnelle au cheptel.
    • Au poulailler bio on attachera une grande importance au nettoyage régulier des mangeoires ; elles devront être faciles à nettoyer. (Opter pour des mangeoires démontables.)
    • Les mangeoires doivent pouvoir se fermer pour éviter que les rougeurs rats et souris y aient accès la nuit.

Nombreux modèles de mangeoires :

Les mangeoires du commerce répondent le mieux aux critères d’hygiène, car elles sont facilement nettoyables :

Les mangeoires linéaires en plastique ou métalliques.

Les mangeoires antigaspillage.

Les mangeoires trémies sur pieds.

Les mangeoires à suspendre.

Les mangeoires anti-nuisibles à pédale et à trémie.

Il est possible aussi d’employer :

D’anciens récipients de cuisine. Ils sont idéals pour la distribution des pâtées.

De simples écuelles en terre ou en plastique facilement lavables en guise de mangeoires  peuvent servir pour l’élevage de quelques poules d’ornement.

Quelle taille de mangeoire prévoir :

Cela dépend bien sûr de la grandeur du cheptel.

Prévoyez qu’un tiers du cheptel de poules doit pouvoir s’alimenter en même temps.

Pour éviter les bagarres (risque de picage) si vous avez un grand nombre de poules et de coqs, prévoyez plusieurs mangeoires suffisamment espacées.

Tout pour les poules et poulets

Alimentation - élevage

Faut-il éclairer le poulailler ?
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Entretien soins des poules
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l’œuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Graines de lin pour les poules
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?<
Le langage des poules
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour
Share This