La syngamose : La poule à la recherche de l’air.

Maladie parasitaire respiratoire, la syngamose affecte la trachée, le système respiratoire des poules et autres volailles de la basse-cour. Traitements bios et prévention peuvent en réduire l’impact.

Causes de cette maladie.

La syngamose est provoquée par un ver (un nématode) de 6 à 18 mm de long, appelé « ver fourchu », car il a une forme d’Y et « ver rouge “ car il est hématophage. On le rencontre chez les poulets, les poules, mais aussi chez les dindes, les faisans et autres volailles.
Symptômes de la syngamose :
La poule, infestée par ces vers, « bâille »
Elle ouvre le bec de façon répétitive et saccadée.
Elle tend le cou et dresse la tête, comme essoufflée à la recherche de l’air.
Tout occupée à rétablir sa respiration, elle perd l’appétit et s’affaiblit.

Traitements bios et prévention de la syngamose :

Consultez un vétérinaire pour confirmer le diagnostic.
Isolez l’oiseau et traitez-le avec la prescription établie par le vétérinaire s’il est possible de sauver votre poule.
La prévention est le meilleur des remèdes !
Les poules élevées sur un grand parcours sont plus exposées que ceux retenus dans un enclos, car les gastéropodes (limaces, escargots) et vers de terre sont porteurs de ce parasite et peuvent réinfecter les poules et les autres volailles. Les jeunes poules étant plus sensibles, il sera bon de les parquer au début pour ensuite leur laisser ce qui est souhaitable un libre parcours.
Il est important de toujours mettre en quarantaine les nouvelles poules avant les introduire dans le poulailler.
La prévention de la syngamose est efficace par l’emploi de vermifuges naturels à votre disposition comme l’ail, le fenouil, la cannelle et le thym.
Il existe dans le commerce des préparations naturelles qui vous aideront à prévenir la maladie. Elles sont à distribuer par cures de trois jours par mois. La terre de diatomée peut être aussi un bon vermifuge.

Pour aller plus loin:

http://www.avicampus.fr/PDF/PDFpathologie/syngamose.pdf

Tout pour les poules et poulets

Alimentation - élevage

Faut-il éclairer le poulailler ?
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Entretien soins des poules
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l’œuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Graines de lin pour les poules
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?<
Le langage des poules
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour
Share This