Vous voulez commencer l’élevage de quelques chèvres ? Voici quelques conseils pour l’achat de votre première chèvre, choisir la bonne race, etc.

Acheter combien de chèvres pour l’éleveur amateur ?

Pour quelques fromages bien sûr une chèvre serait suffisante, mais celle-ci n’aime pas la solitude même s’il n’était pas rare, autrefois de voir une chèvre seule entravée paître au bord des chemins. Celle-ci en fait ne s’ennuyait pas, car celui ou celle qui l’élevait pour vendre quelques fromages de chèvre s’en occupait constamment ce qu’il est difficile d’envisager maintenant.

Votre chèvre sera certainement maintenu dans un près. Offrez lui donc la compagnie d’une autre chèvre ou d’un ou deux moutons.

Pour au départ produire du lait la chèvre doit se reproduire, avec deux chèvres en les faisant saillir à des dates différentes pendant le cycle des chaleurs cela vous permet de ne pas avoir de coupure dans la production de lait.

Quelle race acheter ?

Pour l’amateur il est préférable plutôt que de rechercher une production de lait maximum, d’opter pour une race locale ( de nombreuses races régionales sont de bonnes laitières)

vous ferez œuvre de conservatoire.

Voici quelques associations à but de conservation de races de chèvre locales qui pourront vous guider dans votre achat :

http://www.chevredespyrenees.org/

http://www.chevre-poitevine.org/

http://chevredurove.com/

Chèvre du massif central : http://www.arcm-c.com/

https://lachevreprovencale.wordpress.com/caracteristiques-et-performances/

http://chevredelorraine.fr/

Etc..

Les bons critères pour acheter une chèvre :

La première des choses à observer si la chèvre convoitée est pourvue des signes officiels soit deux boucles auriculaires. En savoir plus sur la législation. 

Voilà les papiers sont en règle, mais cela n’est pas suffisant :

Votre chèvre doit apparaître en bonne santé avec des yeux vifs, un poil propre et brillant. Elle doit être vive et sembler curieuse. Bien conformée, la chèvre quelques soit la race possède un dos large, solide, sans cambrure anormale de la colonne vertébrale et se tenir sur des membres bien droits sans aucun signe de boiterie.

Comme il est dit plus haut, l’amateur aura intérêt à choisir une race régionale pour aider à préserver les races ; vous devrez donc vérifier si votre chèvre répond aux critères de sélection de la race que vous aurez choisie.

Si votre but est la production de quelques fromages, demandez au vendeur s’il peut vous fournir (dans un élevage sérieux, il n’y aura aucun problème) les documents prouvant les qualités laitières des parents.

Enfin, le vendeur doit vous fournir le carnet de vaccination.

Pour transporter votre ou vos chèvres le vendeur devra vous fournier un document destiné à accompagner le déplacement d’animaux.

Une copie du document de circulation est archivée dans le registre du détenteur de départ (ou du responsable de l’exploitation dans le cadre d’un marché), du détenteur d’arrivée des animaux (ou du responsable de l’exploitation dans le cadre d’un marché), ainsi que du transporteur.(Source)

Acheter une chèvre ou une chevrette au départ ?

Quelle que soit la race choisie, je ne vous conseille pas, pour aller plus vite, de commencer avec des chèvres adultes, car :

  •  Celles-ci vous coûtent plus cher.
  • Un éleveur averti n’ira pas bien sûr vous vendre une de ses meilleures chèvres !
  • Elle aura déjà pris des habitudes sur le mode d’élevage et la nourriture.

Achetez de jeunes chevrettes de deux à trois mois issus de parents excellents. (Vous demandez les documents montant la descendance.)Le mâle doit être né d’une excellente laitière, car l’aptitude laitière est surtout transmise par le mâle.

La chevrette sera apte à se reproduire à partir de 7 mois. Vous pourrez plus facilement les habituer à leur nouvelle vie.