Même si le pigeon est un oiseau rustique, il peut être confronté à des maladies ou des parasites. Préventions et soins biologiques pourront en réduire l’impact.

Préventions, bons soins pour éviter les maladies au pigeonnier :

Mise en quarantaine de nouveaux arrivants. Toujours acheter vos pigeons dans des élevages réputés pour leur sérieux.

  • Lors de la construction de votre pigeonnier, veillez à sa bonne orientation.
  • Une aération bien pensée, éviter les courants d’air froids (Possibilité d’une bonne aération en automne et en hiver pendant les périodes les plus humides de l’année).
  • Évitez l’excès d’humidité.
  • Évitez les poussières (lors des nettoyages, apport de paille poussiéreuse).
  • Donnez une alimentation équilibrée riche en oligoéléments et vitamines.
  • Veillez à l’approvisionnement des abreuvoirs avec de l’eau régulièrement renouvelée.
  • Enfin, évitez tous stress inutiles.

Les principales maladies des pigeons :

L’origine de se maladies peut être virale, du à des champignons, des protozoaires.
La trichonomose :
C’est un protozoaire qui envahit l’appareil digestif.
Les pigeons adultes sont assez résistants.
Elle est plus grave chez le pigeonneau qui, incommodé, cesse de s’alimenter.
Traitement de prévention bio :
Cure de vinaigre de cidre de pomme. (à utiliser avec précaution)
La coccidiose :
Cette maladie est due à des protozoaires : les coccidies.
Après s’être reproduits dans l’intestin du pigeon, les œufs des ookistes sont évacués par les fientes au sol. On comprend aisément que la propreté du pigeonnier est un facteur limitant.
Le premier symptôme est le changement de couleur de fientes. Elles deviennent molles même liquides. Suivent un amaigrissement et des boiteries.
Traitement préventif à base d’ail et tisane de thym.
La colibacillose du pigeon :
Voir salmonellose.
La tuberculose du pigeon :
Elle peut (rare) atteindre le pigeon adulte.
On observe un amaigrissement de sujets et des diarrhées.
Diagnostic vétérinaire indispensable.
La variole du pigeon :
Cette maladie atteindra surtout les pigeons élevés dans le midi de la France.
Comme pour toutes les maladies virales en prévention hygiène des locaux, éviter les intrusions, quarantaine pour les nouveaux arrivants.
La maladie de Newcastle :
Maladie virale fatale pour les pigeons atteints, car il n’existe aucun traitement curatif.
Symptômes : diarrhée, cécité, le pigeon tricole.
Là encore seule une bonne prévention comme la maladie précédente est efficace.

Comme on peut le constater, de nombreuses maladies ont des symptômes similaires, seule l’observation faite par un vétérinaire pourra confirmer le diagnostic.

Share This