Dans un élevage bien conduit, les pigeons sont des animaux résistants aux maladies, mais de mauvaises conditions climatiques et une mauvaise prévention peuvent favoriser l’apparition d’infections.

Symptômes, prophylaxie et soins bio des maladies du pigeon :

Coccidiose :

    • Symptômes :

Les pigeons ne se nourrissent plus, maigrissent. Apparition de diarrhée blanchâtre liquide parfois verte. Les jeunes ne profitent pas et restent maigres, la mortalité est alors importante chez les jeunes.

    • Prophylaxie – soins :

Hygiène rigoureuse des locaux et des nids. Surveillance accrue lors des printemps ou des automnes chauds et humides. Les volières doivent être protégées des intempéries pour éviter un sol trop humide.

Coryza du pigeon :

    • Symptômes :

Éternuements, écoulement nasal, le pigeon garde le bec ouvert , gonflement au-dessus des yeux, lésions oculaires. Attention ! maladie très contagieuse.

    • Prophylaxie – soins :

Gardez des locaux et nichoirs propres et parfaitement aérés. Évitez la surpopulation, gardez toujours un ratio pigeons/surface raisonnable.

Pasteurellose :

    • Symptômes :

Mortalité aiguë, écoulement nasal, diarrhée, affaiblissement généralisé avec perte d’appétit et respiration difficile.

    • Prophylaxie – soins :

Maintenez une alimentation saine et riche en hiver pour garder des animaux vifs en cette période difficile.

Psittacose :

    • Symptômes :

Plumage ébouriffé et sale, diarrhée verdâtre. Écoulement nasal et oculaire. Respiration difficile. C’est une maladie du pigeon transmissible à l’homme.

    • Prophylaxie – soins :

Évitez la proximité avec les perruches, les perroquets ou les canaris. Maintenez une hygiène stricte des volières ou du pigeonnier et désinfectez-les régulièrement.
Seuls des soins allopathiques peuvent soigner cette maladie (antibiotiques). Comme toujours en cas de doute contacter rapidement un vétérinaire. Vous devez déclarer cette maladie.

Salmonellose :

    • Symptômes :

Déplacement difficile, les pigeons affaiblis perdent l’appétit et sont atteints de diarrhées .

    • Prophylaxie – soins :

Mettre en quarantaine tout pigeon présentant des symptômes de maladie et le faire confirmer par un vétérinaire. Gardez avec des désinfections régulières le pigeonnier et les nichoirs propres et parfaitement aérés. Évitez la surpopulation.

Trichomonose :

    • Symptômes :

Si généralement la trichomonose chez le pigeon se développe surtout dans la gorge et le jabot, elle peut atteindre chez celui-ci d’autres organes. Perte d’appétit, prostration ; le pigeon a souvent le cou tendu avec des difficultés de déglutition ou des régurgitations malodorantes.

    • Prophylaxie – soins :

Là encore c’est l’hygiène des locaux qui prime.

Variole aviaire :

    • Symptômes :

Des pustules pouvant aller jusqu’à 1 cm de diamètre apparaissent sur le corps non emplumé., les ailes, les pattes, etc. L’évolution de la maladie dépendra de l’état de forme du pigeon lorsqu’il l’a contracté. Des manifestations de coryza ou de diphtérie peuvent s’y ajouter, puisqu’il s’agit du même virus.

    • Prophylaxie – soins :

Mettez en quarantaine le pigeon atteint. Sous sa forme sèche (pustules) si les lésions sont traitées avec un désinfectant à base d’huiles essentielles elles pourront disparaitre en trois mois.

Tout pour les pigeons