Même sommaire la volière -parcours- des faisans et faisanes doit être de bonnes dimensions pour le confort des oiseaux.

Où installer le parcours volière pour élever des faisans ?

Le terrain doit être bien drainé pour éviter qu’il se transforme en bourbier lors des fortes pluies d’automne et d’hiver.
L’emplacement doit être à l’abri des courants d’air permanents.
Choisir une situation ensoleillée. On aura pris soin de planter quelques arbustes pour protéger les faisans aux heures les plus chaudes en période de canicule.

Dimensions de la volière (parcours) :

Il est impossible de les élever comme on le ferait pour d’autres volailles sur un parcours en semi-liberté, en effet le faisan reste un oiseau sauvage.
Pour le confort de vos oiseaux la volière doit spacieuse.
Elle doit avoir une hauteur minimum de 2 mètres pour permettre votre déambulation à l’intérieur (recherche des œufs, etc.) et permettre leur envol.
La surface dépendra du nombre de faisans en sachant que pour un faisan comptez 2, 50 à 3m 2.

Quels matériaux utiliser pour faire une volière à faisan ?

  • Les faisans doivent être en sécurité dans la volière, celle-ci doit donc être impénétrable par les prédateurs.
  • La structure doit être faite de solides piquets en châtaignier de 100 mm de diamètre minimum par exemple fichés de 50 cm en terre. Des jambes de force sont placées à chaque extrémité.
  • Des fils de fer galvanisé sont tendus tous les 50 cm.
  • Le grillage qui sera tendu sur ces piquets devra être d’excellente qualité. Dans la partie basse, sur 0 m 95 de hauteur, fixez un grillage galvanisé à mailles de 25 mm et soudées de 1 m 25 de hauteur (30 cm en terre). Sur la deuxième hauteur fixez un grillage triple torsion pour poules cela réduit la facture.
  • Des fils de fer sont tendus à partir des têtes de piquets pour soutenir un filet à mailles de 35 mm.
  • Des perchoirs sont mis en place sur le parcours. De grosses branches mortes par exemple.

Agrandir 

L’indispensable abri pour les faisans dans la volière :

Sa conception doit être de bonne facture et spacieuse pour les espèces de faisans ornementales.
Sa construction est faite de solides planches non disjointes.
Le toit est recouvert de tôles ondulées fibres-ciment.
L’orientation se fait à l’inverse des vents dominants (souvent ouest ou sud-ouest.)
Il abrite la mangeoire trémie et un abreuvoir.
Disposez-y un bac rempli de cendre tamisée et du sable fin pour que les faisans s’y ébrouent.

Pin It on Pinterest

Share This