Les faisans dans la nature à l’état sauvage sont des oiseaux omnivores. Il faut en tenir compte pour composer les rations alimentaires en élevage.

Le régime alimentaire des faisans dans la nature est varié :

il se compose d’aliments d’origine animale :
Une variété d’insectes et leurs larves font l’ordinaire des faisans. (coléoptères, mouches, etc.)
Ils se nourrissent aussi de colimaçons, d’escargots, limaces, etc. Ils ne dédaigneront pas de s’attaquer à plus gros comme des grenouilles, des musaraignes, des campagnols, etc.
D’aliments d’origine végétale végétale :
Les faisans glanent bien sûr dans les champs après les récoltes des blés, du maïs, etc.
Il se régale aussi de baie comme les mures, les morelles.
Des fruits des chênes, des érables, des cormiers, etc., tombés au su sol.
Il se nourrit aussi de feuilles d’herbes diverses.

Nourriture des faisans en volière :

Même en captivité pour qu’ils soient en bonne santé le régime des faisans reste omnivore. Il faut donc se rapprocher au plus près de ce régime pour composer les rations alimentaires de vos faisans.

    • Des céréales :

blé, avoine, maïs, orge, avoine, etc.

    • De la verdure :

salades montées du jardin, choux fourragers, épluchure de légumes. Des petits fruits rouges à la saison, des morceaux de pommes et poires, etc. L’ortie hachée sera à privilégier dans la composition de pâtées, car l’ortie est très riche en vitamines, en minéraux et en oligoéléments.

    • Des insectes ou des larves et des restes de cuisine :

Issus de verminières des asticots, vers de compost, des insectes que vous capturez dans le jardin, des restes de repas, viande et poison (attention, sans arêtes) hachés.

Quantité de nourriture à distribuer aux faisans par jour ?

Exemple de ration pour un parquet d’un faisan et 5 faisanes :
360 g de céréales en mélange distribué en deux fois.
La verdure est distribuée de façon qu’il en ait toujours à disposition sous forme de bouquets de feuilles de chou suspendues par exemple. Les déchets de jardin complèteront cette ration.
On diminue de grammage des céréales lorsqu’on distribue une pâtée. Ration de pâtée : 300 g/jour.

Recette de pâtée pour faisans pour 300 g de pâtée :

  • 100 g de pain rassis ou mieux du son de blé.
  • 50 g de viande bouillie ou reste de cuisine.
  • 100 g de céréale (blé) trempée.
  • 50 g d’orties hachées.

Une petite cuillérée à café d’huile de foie de morue par cure ou un peu d’ail haché là aussi par cure.
La recette peut varier selon les saisons.

Pin It on Pinterest

Share This