Tous les ans les poules renouvèle leur plumage : C’est la mue qui durera quelques semaines. Il faudra durant cette période attacher une attention toute particulière à vos protégées.

plumage de poule pendant la mue

L’éleveur amateur peu habitué peut s’étonner de voir le sol du poulailler et du parcours se couvrir de plumes. Faut-il s’en inquiéter ? Non, c’est un phénomène naturel comme chez tous les oiseaux.

À quelle époque de l’année a lieu la mue des poules ?

C’est à la fin de l’été et au début de l’automne quand les jours diminuent que commence la mue.
La durée dépendra de plusieurs facteurs :
L’âge de la poule : la mue a lieu dès la deuxième année.
Les conditions climatiques : une fin d’été sombre fraiche et pluvieuse accélérera le processus de la mue.
La nourriture : Certains élevages industriels se servent de facteur pour affamer les poules quelques jours et déclencher la mue rapidement. (Cela est normalement interdit !)

Quels soins apporter aux poules pendant la mue ?

Pour reconstituer son plumage, la poule aura besoin d’une nourriture riche et variée.
Pour passer ce cap difficile, ajoutez aux pâtées un peu d’huile de foie de morue.
Si les poules ne disposent pas d’un grand parcours, apportez-leur quelques vers prélevés dans le jardin.
Attention ! Certaines parties du corps restent quelque temps à nu sans plumes. Il faut être vigilant pour qu’aucun phénomène de picage ne se produise.
Profitez de ce moment pour inspecter vos poules et voir si elles ne font pas l’objet d’attaques parasitaires.

L’influence de la mue sur la ponte :

Pendant que les poules se font belles, elles ne pensent pas à pondre, mais c’est surtout qu’elles dépensent beaucoup d’énergie pour faire leurs nouvelles plumes.
L’arrêt de la ponte pendant la mue peut durer pour certaines espèces plusieurs semaines.
Pour une même espèce, il peut y avoir des différences entre chaque individu. Une poule qui mue rapidement sera sélectionnée et baguée.
Dans un poulailler amateur, plusieurs espèces permettent d’avoir un temps de mue étalé et donc une production d’œufs quasi permanente.

Tout pour les poules et poulets

bannière alimentation élevage

Faut-il éclairer le poulailler ?
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Entretien soins des poules
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l’œuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Graines de lin pour les poules
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?<
Le langage des poules
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour
%d blogueurs aiment cette page :