Vous êtes envahi par les escargots et les limaces, il existe un amateur de ces gastéropodes, élevez le canard « coureur indien » il vous en débarrassera.

Si vous avez un grand jardin d’agrément et potager, c’est ce canard qu’il vous faut.

Description du « coureur indien » :

On les remarque de loin avec leur allure singulière. Un corps élancé presque vertical sur ses solides pattes. Comme leur nom le laisse supposer plutôt que de se dandiner lourdement sur ces pattes comme bien d’autres canards de la basse-cour, il marche et court !
Les canes coureur indien ont de grandes performances et produisent en moyenne 200 œufs par an. Les œufs pondus font 65 g et sont blancs en général. Ses petites ailes qui ne lui permettent pas de voler.

Les origines :
On le dit anglais, mais il s’ébattait déjà dans les campagnes d’extrême orient depuis de nombreux siècles.

Comment débuter l’élevage de canards « coureur indien » :

Trois possibilités :

  • Acheter des canetons : leur élevage est assez facile et se fait comme pour d’autres canards.
  • Les œufs fécondés. C’est un procédé économique, mais qui demande d’avoir des poules couveuses et être sur de la provenance des œufs.
  • La troisième solution, à mon avis la meilleure, c’est d’acheter des canards adultes par exemple deux ou trois canes et un mâle. L’avantage de cette solution, c’est que vous voyez parfaitement si l’allure des sujets correspond parfaitement au critère de la race.

Les coureurs indiens au jardin potager :

Il s’agit là bien sûr d’un grand potager.
Personnellement j’ai toujours privilégié les poules pour nettoyer les restes de cultures et débarrasser le sol d’insectes nuisibles comme les larves du balanin des noisettes à la saison.
Mais le canard « coureur indien » à un gros avantage sur les poules, car il se repaît des limaces et escargots ce que dédaignent généralement nos amies les poules même si elles dévorent les œufs d’escargots et de limaces.
Laissez en liberté les coureurs indiens dans l’ensemble du jardin en protégeant avec une clôture amovible (type filet) les zones sensibles, massifs encore fleuris au potager les cultures en production, vous verrez alors les populations de gastéropodes diminués de façon significative.

Alimentation bio et entretien :

La journée ils passent leur temps à glaner gastéropodes, insectes, larves, herbes, etc.
Le soir, il leur est distribué une bonne pâtée à base de son et d’orties hachées ou autre selon la saison. Cette distribution en fin de journée les force à chercher eux-mêmes une partie de leur nourriture.
Comme pour toutes les volailles, mettez en permanence à leur disposition de l’eau fraîche et propre. En plus de cet abreuvoir, ils profiteront avec bonheur d’une mare.
Ce sont de robustes oiseaux qui craignent peu les intempéries, mais en plein été surtout en période de canicule, ils doivent disposer d’endroits ombragés (arbre, arbustes) pour s’y réfugier.
La cabane pour vos canards « coureur indien » peut être sommaire, mais elle doit fermer la nuit pour éviter l’intrusion des prédateurs.
Comme les autres canards, ils souillent assez vite la litière, nettoyez leur cabane régulièrement en changeant la litière faite d’un bon lit de paille sèche.