Très résistant aux intempéries, l’âne ne craint guère l’hiver. Cependant, il redoute les fortes pluies associées aux vents froids. Quelques précautions assureront son confort.

Le logement de l’âne en hiver :

L’âne est naturellement résistant et affronte vaillamment la neige et les basses températures hivernales.
Sa robe épaisse en hiver fait un bon isolant, mais lorsque les intempéries durent, particulièrement les pluies glaciales, il doit avoir à disposition un abri bien orienté pour le protéger du vent et de la pluie.
Le sol de l’abri doit couvert d’une bonne litière de paille.

La nourriture de l’âne en hiver :

La pâture fournit en cette saison une herbe moins nutritive.
Il est indispensable de lui mettre à disposition du foin dans un râtelier installé dans l’abri par exemple. Un foin de bonne qualité, sans poussières ni moisissures. Il en mangera selon environ 2, 5 kg.
La présence d’une pierre à sel est indispensable dans l’abri.
Même s’il est sobre, offrez à votre âne même en hiver une eau propre.

Tout pour les ânes :

Merci à Frédérique Ducazeau éleveur bio à la Bastide Clairence au Pays basque. Producteur de produits bio à base de lait d’ânesse. Il propose aussi des randonnées.Découvrez sa gamme de produits.