jeunes dindonneaux

L’élevage bio des dindonneaux est délicat car sont très fragiles les premiers jours, ils craignent le froid et par-dessus tout l’humidité.
Si vous les élevez avec leur mère, ce sera dans un local chaud, clair, et sec. Dès l’âge d’un mois, ils pourront commencer à sortir s’il fait beau avec la mère.
L’élevage dans une poussinière est plus sûr, mais plus long, les dindonneaux ne pourront sortir là qu’a l’âge de deux mois après la « crise du rouge ».

La crise du rouge des dindonneaux :

Elle correspond à modification de l’organisme. C’est à cette période que se développent les proliférations charnues du cou. C’est à cette période qu’il est le plus sensible à l’histomonose.

Alimentation bio des dindonneaux :

Après le jeune suivant l’éclosion il recevra la même alimentation que pour les poussins.
La deuxième semaine en alternance 6 fois par jour 100 gr par oiseau :

  • 1/3 cœur de bœuf bouilli très finement haché, 1/3 de son, 1/3 d’orties hachées
  • 1/3farine de maïs, 1/3 de Sarrazin, 1/3 jaune d’œufs et d’huile de foie de morue.

Troisième et quatrième semaine pour l’élevage en poussinière continuer la même alimentation.
Pour l’élevage en enclos avec la mère, diminuez à trois pâtées quand sorte dans l’enclos.
La cinquième semaine les pâtées seront encore plus riches :

  • 25 % de farine de maïs
  • 25 % de mouture d’orge
  • 25 % de son
  • 10 % de cœur de bœuf bouilli
  • 15 % de coquilles d’huitres pilées et d’huile de foie de morue

Tout pour les dindes et dindons

Après les deux années passées avec le partage de poulaillers (construction) donnant de nombreuses idées au membre de la communauté, cette année partageons nos histoires de petits élevages. Nos échecs, nos réussites…


C’est le printemps à la p’tite ferme bio ! À la basse-cour, la ponte des poules sera bientôt à son maximum. Surveillez les couvaisons. Attention aux oisons fragiles. Partout, l’herbe pousse, profitez-en pour en distribuer aux poules. Les lapins pourront aussi en profiter, mais distribuez avec prudence cette herbe gorgée d’eau. On veille à contenir les infestations comme celle des poux rouges. Une attention particulière aux pattes des poules doit être apportée au sortir de l’hiver. Au printemps on pare les sabots des ânes, des chèvres, etc. Au jardin on sème et plante ! Au verger on supprime les fruits en trop grand nombre. On  fait du foin.

bannière widgets les fiches de la basse-cour bio

Retrouvez toutes les fiches de la basse-cour biologique

bannière widgets sondage122

Un petit sondage sur la finalité de votre basse-cour

Polls

Dans quel but faites vous une basse-cour ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Recevez notre lettre d'info

bannière trucs et astuces poulailler

Des trucs et des astuces pour votre basse-cour.

Vous pouvez aussi déposer les votres.

Toujours prévenir un vétérinaire en cas de mortalité importante et inexpliquée.

Prenez des précautions pour éviter l’influenza aviaire

.

Protéger vos volailles des contact avec des oiseaux en migration.

En savoir plus sur l'état du risque.

4 Commentaires

  1. aurore

    Puis je donner de l’alimentation pour didonneau a des oisons ? Merci de votre réponse

    Réponse
  2. Erbel

    J’ai 6 bébé dindonneau je leurs donne de la nourriture petit dindonneau de l’eau il son dans un grand enclos avec une lampe je dois leurs donner quoi d’autre merci

    Réponse
  3. romain Fontaine

    Bonjour pouvons-nous donné de la nourriture à poussin pour les dindonneaux?

    Réponse
    • poulaillerbio

      oui

      Réponse

Un commentaire....une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This