Construction d’un poulailler – plans :

La construction d’un poulailler devra répondre à trois impératifs : le poulailler devra être bien sec, bien aéré et facile à entretenir en suivant le plan qui vous est donné en exemple.

Avant d’entamer la construction de votre poulailler, établissez un plan détaillé (Vous trouverez sur le site plusieurs plan gratuits de poulailler). Si vous êtes en zone pavillonnaire renseignez-vous, il est possible que vous soyez soumis à certaines contraintes dans le choix des matériaux pour votre construction.

Si vous êtes à la campagne il sera plus facile d’utiliser des matériaux de récupération, sans qu’elle soit inesthétique vous pourrez habiller la construction de rosiers grimpants ou toutes autres plantes grimpantes.

Pour plus de sécurité vous pouvez doté votre poulailler d’une porte automatique

plan de poulailler

Plan type de construction d’un poulailler vue en coupe.

Vous construirez votre poulailler pour qu’il dispose d’un maximum de lumière soit au sud, sud-est.

Exemple de poulailler construit en bois :

poulailler construit en bois

Sur ce modèle de construction, le poulailler est posé sur des parpaings qui l’isolent du sol.

plan des panneaux latéraux du poulailler avec détails de montage

Pour monter l’ossature du poulailler, posez les bois coupés au sol sur une surface plane et reliez-les avec des équerres. Vous pouvez aisément faire varier la hauteur à votre convenance.

Plan de montage des panneaux avant et arrière du poulailler

Le poteau central de la partie avant est positionné selon la largeur de la porte du poulailler

Plan de montage de la toiture du poulailler

Montage des planches de bardage du poulailler

Les planches de bardage faites de voliges sont posées en tuile avec un bon recouvrement pour une étanchéité parfaite pour éviter l’intrusion des nuisibles.

Plan de montage des planches de toiture du poulailler

Déroulez une toile bitumeuse (a) avant la pose des planches de la toiture (voliges).

beau poulailler en bois en forme de maison

Encore un bel exemple de poulailler en bois en forme de maison basquaise.

Le sol du poulailler :

il sera fait d’un solide parquet surélevé sur des parpaings, pour éliminer l’humidité. Les sols en terre sont absolument à proscrire, car ils seront vite défoncés par les poules qui s’ébrouent dans la poussière et, de plus, leur nettoyage est difficile. Ils sont une porte ouverte aux nuisibles la nuit venue. Voir plus en détails

Les murs du poulailler :

Pour construire un poulailler, les murs seront faits en fonction de vos moyens financiers, mais le bois est un excellent compromis. C’est un très bon isolant thermique.

L’éclairage de poulailler :

il est assuré par des fenêtres (qui peuvent être de récupération) représentant au minimum un tiers de la façade. L’idéal pour ces fenêtres, c’est d’être des baies inclinables pour une aération maximale à la belle saison.

Le toit du poulailler :

Il est soit simple ou double ; à l’intérieur il est fait de panneaux de contreplaqué et recouvert par exemple de vieilles tuiles. Isolez à l’intérieur, le toit avec de laine de verre.

Les proches abords du poulailler :

comme il est dit plus haut les poules ont tôt fait de le dégrader et l’hiver le tour du poulailler devient boueux. Sur 0, 80 m de large, coulez un trottoir en béton ou, après avoir décaissé sur 20 cm de profondeur, remplissez de tuiles cassées pilées.

Poulailler construit avec des matériaux de récupération

Poulailler sommaire construit avec des matériaux de récupération à la campagne.

De très nombreux autres plans gratuit à voir sur le site.

logo-lautomne-au-poulailler

En fin d’automne et en hiver, l’éleveur amateur pour le confort des volailles doit lutter contre le froid et l’humidité pour aider ses protégés à passer « la mauvaise saison ». Donnez à vos poules une alimentation riche et équilibrée. N’hésitez pas à faire des apports de compléments. Le parcours est souvent boueux, offrez-leur en guise de verdure des graines germées et des légumes du potager comme le chou. Remplacez souvent les litières. En cas de très grand froid, isolez parfaitement le poulailler et protégez le clapier des intempéries. Les prédateurs comme les fouines, le renard, l’hiver sont en quête de nourriture, vérifiez bien que les locaux leur soient inaccessibles.
bannière widgets image du jour122 ancienne-image-fermiere Profitez de belles journées ou bien à l'abri pour faire de nouvelles constructions de poulailler : en tunnel, tracteur à poules, ou même avec de la récup. et pourquoi pas tout en bois de palettes. Et pourquoi pas un pigeonnier. A voir aussi : comment faire une couveuse artificielle
bannière simple poulailler

Agenda du poulailler bio

bannière widgets la une

lapin hiver

C'est l'automne pluies et humidité accrue la nuit seront au programmes. Le parcours devient boueux (petit parcours). Surveillez bien l’état sanitaire des pattes de vos poules et en cas de doute n’hésitez pas à faire des bains de pattes. Changez la litière plus fréquemment, car elle se souille rapidement.  Envisagez la plantation d'arbustes, c'est la bonne saison. Les insectes aussi prolifèrent encore à l'abri dans le poulailler, tenez à disposition de vos protégées un bac à poussière à l'abri des pluies.

 

bannière widgets dicton du mois de la basse-cour

"La poule pond par le bec"

Calendrier lunaire du mois de novembre 2016

clandrier-lunaire-novembre-2016

bannière widgets actualité poulailler bio

Prenez des précautions pour éviter l’influenza aviaire : mettez hors de portée des oiseaux sauvages surtout en période de migration, les abreuvoirs et les distributeurs de grains ou les bacs à pâtée.

%d blogueurs aiment cette page :