Il existe différents moyens de savoir si un œuf est frais et parfaitement consommable ou s’il est trop vieux et inconsommable. Voyez ces différents tests en images.

Différents test ou techniques pour déterminer la fraîcheur des œufs :

Si vous avez un petit poulailler avec quelques poules qui se promènent dans un petit parcours, là vous n’aurez aucun problème, car le lieu de ponte est unique, le nichoir. Lorsque l’on a un grand poulailler avec des poules en semi-liberté, il n’est pas rare que certaines poules fassent « la ponte buissonnière ». Vous découvrez des nids et vous devez alors contrôler la fraicheur des œufs sans connaitre la date de la ponte. Plusieurs tests sont possibles.

Le test de l’œuf plongé dans l’eau froide :

Mettez l’œuf à contrôler dans un grand verre d’eau froide et observez :

  • Un œuf frais coule, car il contient peu d’air (chambre à air d’un œuf).
  • Un vieil œuf reste en surface et flotte, car avec le temps sa chambre air s’est agrandie. Il n’est plus consommable.

La fraicheur se remarque aussi lorsque l’on casse un œuf :

Prenez un œuf d’un ramassage dont vous ne connaissez pas la date de ponte et cassez-le dans une assiette ou une poêle.

  • Si vous avez cassé un œuf frais, le blanc s’étale de façon compacte, ferme en entourant régulièrement le jaune qui lui est brillant, ferme et rebondi.
  • Si vous cassez un œuf âgé, le blanc est plus liquide et s’étale autour d’un jaune terne et aplati.

Examiner la chambre à air de l’air avec une lampe :

Dans un endroit sombre. Saisissez l’œuf par son bout le plus étroit et observez le bout le plus large, contre le faisceau lumineux de la lampe (torche).

  • Sur un œuf frais au travers de la coquille, la chambre à air ne mesure légèrement plus de 3 mm d’épaisseur. Aucune masse visible ne se déplace à l’intérieur quand on le manipule vivement.
  • La chambre à air plus importante est de forme irrégulière dans un vieil œuf. Le jaune plus sombre est là bien visible et bouge quand on manipule l’œuf.

Tout pour les poules et poulets

Alimentation - élevage

Faut-il éclairer le poulailler ?
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Entretien soins des poules
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l’œuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Graines de lin pour les poules
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?<
Le langage des poules
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour