L’élevage bio des cailles

L’élevage bio des cailles est facile pour l’amateur, il demandera peu d’investissement. Tentez cet élevage pour déguster quelques cailles ou pour la production d’œufs de caille.

La caille la plus présente dans les élevages c’est la Coturnix Japonica ou celle japonaise.
Elle est plus grosse que la caille commune. Sa production d’œufs est plus importante.

élevage de cailles en volière

Où élever les cailles :

En principe on peut envisager son élevage partout. Dans un garage, une ancienne écurie, un sous-sol bien éclairé.
Les marchands de matériel avicole vendent des cages spéciales pour caille.
Mais pour l’éleveur amateur bio, il est préférable de les faire, soit même, assez spacieuses, pour le confort des oiseaux.
Ou mieux dans une petite volière.

Quel que soit l’endroit choisi, il devra répondre à trois règles pour l’élevage réussi de vos cailles :

_Clarté
_Absence d’humidité
_Être à l’abri des courants d’air

Si ces bonnes pratiques sont respectées vous éviterez les risques de maladies.

Comment débuter l’élevage familial bio des cailles ?

Cailleteaux

La première solution et la plus simple c’est de débuter avec des cailleteaux d’un jour comme vous le feriez pour l’élevage des poulets.
Ils devront provenir d’un élevage sérieux présentant toutes les garanties sanitaires.
La deuxième solution c’est de débuter avec de bons œufs à couver.

Avoir aussi pour votre élevage :

Couver les œufs :

Élever les cailleteaux

%d blogueurs aiment cette page :