Il est inconcevable d’élever un âne sans disposer d’un pré. La pâture devra être de bonne qualité et permettre dans la mesure du possible une rotation.

Surface minimum d’un pré pour élever un âne :

âne dans un pré au pays basque

Les prairies du piémont pyrénéen sont encore vertes en été, 5000 à 6000 m2 feront le bonheur de cette ânesse et son ânon.

La surface de prairie nécessaire pour élever un âne dans de bonnes conditions est au minimum d’un demi-hectare (5000 m2).
Cette surface minimum dépend de la qualité de la prairie et de la vitesse de repousse après le pacage. La valeur nutritive des herbes poussant dans une prairie sous le climat doux et humide du Pays basque ne sera pas la même que celle située dans les garrigues du midi de la France.

âne dans un pré de garrigue du midi de la france
On pourra descendre cette surface en climat doux et humide à 3000 m2, mais là cela demandera une plus grande quantité de foin et d’aliment concentré sous forme de granulés pour compléter l’alimentation.
Autre inconvénient des surfaces trop petites de pré qui ne permettent pas la rotation, c’est le développement des parasites dans le sol.
Pour laisser « reposer » votre pâture, vous pouvez rechercher un pré à louer temporairement.

Tout pour les ânes :

Merci à Frédérique Ducazeau éleveur bio à la Bastide Clairence au Pays basque. Producteur de produits bio à base de lait d’ânesse. Il propose aussi des randonnées.

Découvrez sa gamme de produits.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :