chevre-en-pature-au-pre-mangeant-des-fougeres

Les chèvres élevées au pré doivent disposer d’une surface suffisante. Il faudra compléter cette alimentation faite d’herbage.

Alimentation des chèvres au pré :

Le pré et le glanage :

Vos chèvres (il faut au moins deux chèvres, car une chèvre s’ennuie) doivent disposer d’une prairie permanente clôturée, plantée d’un ou deux arbres (pour l’ombre), où elles pâtureront en liberté.

Il est possible aussi de les mener chaque jour à une pâture indépendante de votre terrain où elles brouteront, attachée à une corde retenue par un piquet.

La chèvre est très gourmande, mais gaspilleuse. Elle choisit ses herbes avec soin et broute les herbes grasses en premier et délaisse celles souillées par les urines et les crottes.

Si vous avez une prairie, il est intéressant de la diviser en deux lots pour pratiquer une rotation.

Dans l’enclos des chèvres, prévoyez un abri rudimentaire qui permettra aux chèvres de se protéger du soleil s’il n’y a pas d’arbres et de la pluie.

abri-rudimentaire-pour-chevre-au-pre

Pour les chèvres entravées, par forte chaleur installez-les dans un endroit ombragé.

La chèvre doit pouvoir s’abreuver : dans l’enclos il faudra mettre un abreuvoir, près de son piquet, un seau. L’eau doit être propre et fraîche.

Attention ! si vous voulez planter un arbre dans le pré, protégez vos arbres, entourez leur tronc avec un bon grillage.

Quelle surface de terrain pour une chèvre ?

Pour une chèvre il faut disposer de 1000 m2 soit 2000 m2 pour deux chèvres divisés en deux parcelles.

chevre-au-pre

Ne réduisez pas trop la surface pour chaque chèvre, vous éviterez ainsi les risques d’infestation parasitaire.

Une trop petite surface se transformera vite l’été en une surface poussiéreuse et inversement en hiver en un bourbier.

Mais vous avez vu ici que même avec un tout petit terrain vous pourrez tout de même en élever.

Le matin, avant d’emmener vos chèvres à la pâture distribuez-leur du foin.

Une autre ration de foin leur sera donnée le soir lorsqu’elles regagnent la chèvrerie. Vous pouvez ajouter à cette ration en hiver ou en été lorsque l’herbe se fait plus rare les surplus du potager ou des plantes fourragères cultivées.

%d blogueurs aiment cette page :