Il existe en France sept races d’ânes reconnues. Il est établi pour chacune d’elle un standard qui permet de les identifier. Découvrez-les.

L’âne du Poitou (baudet) :

âne - baudet du Poitou

L’âne du Poitou a connu ses heures de gloire du 17e siècle jusqu’à la fin du 19e siècle grâce à la production de mulets réputés qui étaient exportés sur tout le pourtour méditerranéen et en Amérique.
Avec l’apparition de la mécanisation, sa population s’est effondrée.
Vers la fin du 20e siècle, on ne comptait plus que quelques dizaines de baudets du Poitou.

Grâce à l’impulsion de parc régional du marais poitevin et des haras nationaux, la race fût sauvegardée. Une asinerie lui est dédiée en Charente-Maritime à Dampierre-sur-Boutonne.

On en compte maintenant plusieurs centaines.

détails de la tête du baudet -âne- du poitou

Standard de la race du baudet du Poitou :

Taille (moyenne) : 1,45 m pour le mâle, 1,40 m pour la femelle.
Le corps est trapu avec des hanches peu saillantes, il est porté par des membres puissants.
Tête :
grosse et longue, elle porte des oreilles longues garnies elles aussi de poils longs.

Plus de renseignements encore sur le baudet du Poitou.

 

L’âne de Provence :

représentation de l'âne dans une crèche en provence

L’âne de Provence a été immortalisé dans les crèches provençales à Noël.

Il est réputé pour son aide précieuse qu’il apportait aux bergers lors de la transhumance des moutons vers les alpages. Robuste, il pouvait de monter en terrain accidenté sur des sentiers escarpés de lourdes charges de matériel et tout le nécessaire à la période d’estive.
Il servait aussi au travail de la terre dans les vignes ou les cultures florales et maraîchères.
Si on dénombrait plus de 12 000 ânes de Provence à la fin du 19e siècle, comme pour tous les ânes, la mécanisation du travail agricole, et les nouvelles formes de transhumance ont fait chuter leur population à quelque 300 têtes à la fin du 20e siècle.

C’est un âne au caractère calme qui est utilisé pour la randonnée bâtée. Il peut travailler en culture maraîchère dans les serres où il évolue avec aisance.
Ces atouts et l’engagement de passionnés ont fait que sa population est passée maintenant à environ 1500 têtes.

ane de provence

Standard de la race de l’âne de Provence :

Taille : 1,20 m à 1,35 m pour un mâle, 1,17 m à 1,30 m pour une femelle.
C’est un robuste animal à forte ossature avec une belle croupe ronde.
La robe est gris uniforme avec des reflets rosés avec sur le dos une bande cruciale, bien nette.
La tête est assez forte. Le tour des yeux est souvent plus clair. Le front, les oreilles et le bord des yeux sont teintés de roux. Les yeux sont cerclés de noir. Des zébrures peuvent marquer les membres.
Les oreilles s’orientent vers l’avant lorsque l’animal est attentif.

En savoir plus sur l’âne de Provence

L’âne des Pyrénées du Béarn ou catalan :

âne des Pyrénées

Le berceau de l’âne des Pyrénées est vaste puisqu’il comprend le grand Sud-Ouest de la France (de la Gironde aux Pyrénées) le Languedoc-Roussillon des Pyrénées-Orientales à l’Hérault.
Chez cette race d’âne, on fait deux distinctions : le Gascon et le Catalan.

Standard de l’âne des Pyrénées :

  • Type gascon : 1,20 m à 1,30 m pour les femelles et 1,25 m à 1,35 m pour les mâles.
    La tête est courte, large et arrondie pour les mâles.
    L’encolure est relativement courte.
    La robe est noir brillant, noir, châtain. Le pourtour des yeux est marqué.
    Le bout du nez, les aisselles, le ventre, l’intérieur des membres sont décolorés. Nuance de roux entre ces deux zones de couleur.
  • Type catalan : 1,30 m les femelles, au-dessus de 1,35 m sans limites supérieures pour les mâles.

âne des pyrénées catalan

L’encolure est relativement longue.
La tête  est assez large avec une arcade sourcilière bien marquée.
L’encolure est relativement longue.

En savoir plus sur l’âne des Pyrénées

 

Le Gascogne :

äne le gascogne

Ce petit âne trapu avec une robe noire et des zones plus claires autour des yeux, au museau et sous le ventre, est plus petit que l’âne des Pyrénées. Il mesure entre 1,20 m et 1,25 m.

il était utilisé au travail de la terre dans les petites parcelles dans les zones de montagne.

L’âne normand :

âne de normandie
C’est comme le précédent un âne de petite taille qui autrefois avait un intérêt pour le travail dans les petites exploitations maraîchères et les petits travaux à la ferme. De nos jours certains maraîchers le réutilisent.
Comme toutes les autres races d’ânes, la mécanisation et le remembrement avec l’augmentation de la surface des parcelles ont amené à son déclin.
C’est grâce à quelques passionnés comme toujours que la race a pu être sauvegardée.
Voir l’association de l’âne normand.

Standard de l’âne normand :

Taille : 1,10 m à 1,25 m, pas de différenciation entre les femelles et les mâles.
Robe : bai ou couleur chocolat avec une bande cruciale et le ventre gris.
Les membres solides et forts peuvent présenter des zébrures.
Tête : l’œil est grand avec des lunettes gris-blanc, arcades bien marquées. L’intérieur des oreilles est plus clair que la robe.

Âne Le Cotentin.

ane du Cotentin
Le Cotentin est établi depuis fort longtemps dans le département de la Manche. Il pouvait être attelé pour transporter le varech de la côte aux exploitations maraichère. Il était utilisé aussi pour le transport des bidons de lait des champs vers la ferme.
Maintenant, il est utilisé principalement pour la randonnée et dans quelques exploitations maraichères.

Standard de l’âne du Cotentin :

Taille : le mâle de 1,20 m à 1,35 m et la femelle de 1,15 m à 1,30 m.
La robe est gris tourterelle et teintée de gris plus prononcé ou bleutée avec bande cruciale et peut avoir des zébrures sur les membres.

détails de la tête de l'ane du cotentin
La tête est de la couleur de la robe jusqu’au mi-chanfrein. L’œil est vif, cerné de gris blanc avec des arcades bien marquées. Elle porte de grandes oreilles au pourtour et à la base plus foncés.
Le tour des naseaux et la bouche teinté de noir.

En savoir plus encore sur l’âne du Cotentin

Grand Noir du Berry.

ane Grand Noir du Berry
Comme son nom l’indique, c’est un âne grand, noir et originaire du Berry.
Comme les autres races d’ânes, il était utilisé dans les travaux à la ferme et dans les champs.
Maintenant il est surtout utilisé pour les loisirs en attelage.

Standard de l’âne grand noir du Berry :

Taille : 1,35 m à 1,45 m pour les mâles et 1,30 m à 1,40 m pour les femelles. R
La robe est noir uni ou brun foncé et contrairement à bien d’autres races d’âne il ne possède pas de bande cruciale ni de zébrures aux membres. Le ventre est gris.
Grandes oreilles sans poils longs largement ouvertes. Le bout du nez est gris-blanc.
L’œil cerné de gris blanc est vif avec des arcades bien marquées.
En savoir plus avec l’association du Grand Noir du Berry

Tout pour les ânes :

Merci à Frédérique Ducazeau éleveur bio à la Bastide Clairence au Pays basque. Producteur de produits bio à base de lait d’ânesse. Il propose aussi des randonnées.

Découvrez sa gamme de produits.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :