Élevage bio des lapins

 

L’élevage bio des lapins pose peu de problèmes pour l’amateur. Suivez ce guide détaillé sur l’élevage des lapins de chair ou de compagnie domestiques.

L’accouplement :

Le mâle dans une case du clapier qui lui est dédié recevra la visite de la femelle avant la tombée de la nuit ou tôt le matin. Celle-ci pourra y rester toute la nuit ou toute la journée.
Les femelles sont dites à ovulation spontanées. C’est le coït qui entraine la libération des ovules. Une lapine peut donc être saillie à longueur d’année.
Un mâle et cinq lapines pour un élevage de lapins amateur donnent une centaine de lapereaux

La gestation :

Elle dure environ vingt-neuf à trente jours. Au bout d’une quinzaine de jours, vous pourrez, par palpation, sentir si la lapine est pleine.

La confection du nid :

Veillez quelque temps avant la mise bas que la lapine dispose de matériaux secs pour faire le nid. (à partir du vingtième jour environ)

La mise bas :

jeunes lapereaux d'un jour au nid
Une des clés de la réussite de votre élevage de lapins : L’eau devra être mise en quantité suffisante. La lapine mettra bas de deux à douze lapereaux. Après quatre jours vous visiterez le nid pour voir l’état de la portée et éliminer les lapins mort-nés ou trop faibles s’il y a besoin.
En cas de cannibalisme ou de mise bas hors du nid il faudra vous séparer de cette lapine.

Ceci vous aidera aussi à mener votre élevage de lapins :

petit lapin d'élevage

0 commentaires

Un commentaire....une question

bannière widgets l'automne au poulailler
L’automne arrive avec ses grandes amplitudes de températures entre la nuit et le jour. Les poules refont leur garde-robe ! c’est la mue. Pour qu’elles retrouvent un beau plumage après ce cap difficile, donnez-leur une alimentation équilibrée riche en protéines. Finissez l’engraissement des poulets.
. Mettez à disposition un bac a poussière à l'abri de la pluie.
Au potager et au verger, c’est la pleine saison des récoltes faites en profiter vos volailles en leur distribuant les fruits ou légumes abimés.
Surveillez la proliferation possible des parasites.

Faites de nouvelles constructions de poulailler : en tunnel, tracteur à poules, ou même avec de la récup. et pourquoi pas tout en bois de palettes. Et pourquoi pas un pigeonnier.
En automne pluies et vent sont au menu Le parcours devient rapidement boueux (petit parcours). Surveillez bien l’état sanitaire des pattes de vos poules et en cas de doute n’hésitez pas à faire des bains de pattes. Changez la litière plus fréquemment, car elle se souille rapidement.
Si vous ne l'avez pas encore fait, désinfectez le poulailler car la mauvaise saison arrivant les volailles y seront de plus en plus confinées.

bannière widgets image du jour122canard en automne

bannière simple poulailler

Agenda du poulailler bio

bannière widgets au jardin de l-éleveur

Récoltez les orties et mettez-les à sécher pour faire de la poudre d’ortie.

Semez ou repiquez les choux fourragers.

Ne jetez pas les salades montées, mais donnez-les à vos volailles.

Récoltez les plantes aromatiques et médicinales pour vos préparations.

bannière widgets dicton du mois de la basse-cour

"La poule pond par le bec"

 

bannière widgets actualité poulailler bio

Prenez des précautions pour éviter l’influenza aviaire : mettez hors de portée des oiseaux sauvages surtout en période de migration, les abreuvoirs et les distributeurs de grains ou les bacs à pâtée.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :