Les poules sont des animaux paisibles qui supportent mal le stress. Il est souvent facteur de pathologies bénignes ou graves.

 

Les poules aiment le calme et une vie ponctuée de moments habituels et routiniers comme la distribution de l’alimentation, la mise au parcours et le coucher accompagnant celui du soleil.

Quand rien ne dérange cette vie qui peut nous paraitre monotone, la poule est plus résistante aux maladies et fait plus facilement face aux parasites.

La ponte est plus régulière.

 

Signes de stress chez la poule :

  • Elle présente un plumage ébouriffé.
  • Les petites diarrhées sont fréquentes.
  • Son activité devient désordonnée.
  • Baisse significative de la ponte lors de la période de pleine production.

 

Prévenir le stress des poules :

La nourriture doit être distribuée en quantité et à heures régulières si possible par la même personne.

La poule doit se sentir en sécurité : l’abri doit toujours être accessible.

Des arbustes sur le parcours sont plantés, ils servent de refuge en cas de survol de rapaces.

Un perchoir extérieur est accessoire qui permet à la poule de se reposer loin des assiduités d’un coq lorsqu’il y en a.

Les poules vivent parfaitement en groupe, mais il faut éviter toutes sources de conflit. Les mangeoires et les abreuvoirs sont en nombre suffisant. Lors de la distribution de la verdure, celle-ci est éparpillée pour la rendre accessible à toutes.

Avec le chat et le chien de la maison normalement tout se passe bien. Mais attention en cas d’agressivité de leur part, il faut immédiatement essayer de corriger ce comportement.

Évitez toute intrusion de prédateur en maintenant le poulailler parfaitement clos la nuit.

Lorsque vous devez prélever un animal, faites le soir à la tombée de la nuit.

Des conditions climatiques hors normes peuvent produire un stress qui ralentira la production d’œufs et fatiguera vos poules. C’est surtout vrai pour les périodes caniculaires de l’été.
En résumé pour vos poules, l’éleveur doit être calme, leur offrir un espace suffisant et avoir des pratiques routinières.

Tout pour les poules et poulets

bannière alimentation élevage

Couper les-ailes des poules
La couvaison
Bains des pattes
La mue
La chaleur en été
Diarrhée
Faut-il-chauffer le poulailler en hiver ?
La cendre contre les puces
Vinaigre de cidre
œufs-hardés
Comment reconnaitre un œuf fécondé
Faut-il-couper le bec des poules ?
Faut-il-un coq au-poulailler ?
Protéger des rapaces
Lutter contre les rats
Protéger du renard
Influence de la lune
Parasites des poules soins-bio
Pourquoi mes poules ne pondent pas ?
L’hiver à la basse-cour
Le picage
Alimentation bio des poules
Le son de blé
L’ortie
L’eau
Vers et insectes
Huile de foie de-morue
Élevage des poussins bio
Obtenir une bonne chair de poulet
Rendement d’un poulailler amateur bio
Quels déchets de cuisine donner ?
Poule langshan
Poule gasconne
Poule crève-cœur
Poule coucou-de-Rennes
Poule cochinchinoise
La poule de Caussade
La poule buff-rock
La poule Barbezieux
Entretien soins des poules
Poules naines
Poules pondeuses
Lavage des-poules ?
Désinfecter le sol
Les baguage des poules
Poule qui mange les œufs
Charbon de bois pour les poules
Élevage bio des poulets
Combien une poule peut couver d’œufs ?
Protéger le poulailler de la fouine :
Compléments alimentaire bio pour les poules et volailles
Minéraux pour les poules et volailles
La formation de l'oeuf
Aliments complets pour les poules pondeuses en hiver
Donner les tontes de gazon aux poules ?
Utilisation de la fougère au poulailler
Graines germées pour les poules
Pyrèthre culture utilisation
L'ail pour les volailles - vermifuge
Incubation artificielle
L’achat d’œufs fécondés
La couleur des œufs, gage de qualité ?
Sources de protéines :
Abcès aux pattes :
Reconnaitre une poule malade ;
Empêcher une poule de couver :
Le stress des poules :
Obstruction du jabot :
Variole aviaire
%d blogueurs aiment cette page :