Construction d’une volière

 

La construction des volières sera assez facile en suivant étape par étape ce petit guide pratique de construction et de l’aménagement avec les matériaux à employer, les astuces et les erreurs à ne pas commettre.

L’emplacement de la volière des pigeons :

Vous choisirez pour construire la volière pour vos pigeons, un endroit sec et orienté au sud-sud-est ou au sud-sud-ouest en tenant compte des vents dominants.

La construction pour cinq à six couples de pigeons

De forme rectangulaire, la volière permet aux pigeons un maximum d’espace d’ébats.

  • *Piquetez une surface ayant une longueur de3 m 50 et d’une largeur de 2 mètres.
  • *Décaissez la surface sur dix centimètres de profondeur.
  • *Coulez une dalle de béton ferraillée avec un treillis soudé. Lissez la dalle pour permettre un entretien facile.
  • *Élevez les côtés en parpaings de 10 cm et enduisez-les. Ces côtés peuvent être faits aussi en bois, mais l’entretien sera moins facile.
  • *Montez une toiture avec une pente suffisante. Évitez la tôle ondulée. Mettez plutôt des tuiles de récupération. Le toit doit largement dépasser la façade.
  • *Sur la façade, posez un grillage à petites mailles.
  • *Placez une porte d’accès qui doit fermer hermétiquement.

L’aménagement

  • *Les perchoirs seront prévus en plus grand nombre que les habitants pour éviter les bagarres. Ils seront réalisés en rondins de 4 centimètres de section.
  • *Des mangeoires et des abreuvoirs siphoïdes seront installés.
  • *Des bacs à sable seront mis à la disposition des pigeons

Les cases d’habitation des pigeons

case pour volière de pigeon

Elles seront faites en solide contreplaqué assez épais pour supporter la visserie.
Elles feront un mètre de longueur pour 0 m60 de largeur et 0 m 40 de hauteur.
une porte coulissante de bas en haut sera prévue devant et vous installerez une planche d’accès et d’envol

Les nids :

Vous en trouverez de toutes sortes aussi dans les magasins spécialisés
Une astuce :
Il est très facile de confectionner des nids en plâtre.

nid en platre pour pigeonVoir la construction d’un pigeonnier

logo-lautomne-au-poulailler

En fin d’automne et en hiver, l’éleveur amateur pour le confort des volailles doit lutter contre le froid et l’humidité pour aider ses protégés à passer « la mauvaise saison ». Donnez à vos poules une alimentation riche et équilibrée. N’hésitez pas à faire des apports de compléments. Le parcours est souvent boueux, offrez-leur en guise de verdure des graines germées et des légumes du potager comme le chou. Remplacez souvent les litières. En cas de très grand froid, isolez parfaitement le poulailler et protégez le clapier des intempéries. Les prédateurs comme les fouines, le renard, l’hiver sont en quête de nourriture, vérifiez bien que les locaux leur soient inaccessibles.
bannière widgets image du jour122 ancienne-image-fermiere Profitez de belles journées ou bien à l'abri pour faire de nouvelles constructions de poulailler : en tunnel, tracteur à poules, ou même avec de la récup. et pourquoi pas tout en bois de palettes. Et pourquoi pas un pigeonnier. A voir aussi : comment faire une couveuse artificielle
bannière simple poulailler

Agenda du poulailler bio

bannière widgets la une

lapin hiver

C'est l'automne pluies et humidité accrue la nuit seront au programmes. Le parcours devient boueux (petit parcours). Surveillez bien l’état sanitaire des pattes de vos poules et en cas de doute n’hésitez pas à faire des bains de pattes. Changez la litière plus fréquemment, car elle se souille rapidement.  Envisagez la plantation d'arbustes, c'est la bonne saison. Les insectes aussi prolifèrent encore à l'abri dans le poulailler, tenez à disposition de vos protégées un bac à poussière à l'abri des pluies.

 

bannière widgets dicton du mois de la basse-cour

"La poule pond par le bec"

Calendrier lunaire du mois de novembre 2016

clandrier-lunaire-novembre-2016

bannière widgets actualité poulailler bio

Prenez des précautions pour éviter l’influenza aviaire : mettez hors de portée des oiseaux sauvages surtout en période de migration, les abreuvoirs et les distributeurs de grains ou les bacs à pâtée.

%d blogueurs aiment cette page :