Les oisons demanderont quelques soins attentifs et une nourriture appropriée. Très vite ils deviendront indépendants.

L’élevage et l’alimentation bio des petites oies (oisons) :

oisons

Lorsqu’ils naissent, ils sont couverts d’une livrée grise et jaune. Très maladroits au début, ils prennent vite de l’assurance et dès la deuxième semaine ils peuvent se passer de leur mère.
Les 15 premiers jours.
Ils seront placés dans une poussinière avec leur mère à une température ambiante de 20°.
Si vous utilisez une éleveuse artificielle, la température sera réglée comme pour celle des poussins.
Toutes les trois heures, vous leur donnerez après un jeune de vingt-quatre heures une pâtée composée :

  • _1/3 de biscotte émiettée ou de pain
  • _1/3 de farine d’avoine
  • _1/3 de recoupe de blé
  • Mouillez avec du petit lait ou du lait écrémé.

Jusqu’à un mois :
Les oisons sont devenus très gloutons. Il leur faudra des pâtées non collantes pour éviter l’étouffement.

  • 30 % de son
  • 30 % de recoupe de blé
  • 30%de farine d’avoine
  • 10 % de farine de maïs
  • Rajouter un peu d’ortie hachée.
  • Un peu d’huile de foie de morue.

À partir du deuxième mois :

oisons mis au prés
Les oisons sont mis avec les adultes, l’alimentation des adultes sera simple, puisqu’une solide pâtée distribuée deux fois par jour suffira.

%d blogueurs aiment cette page :