L’aération du poulailler bio

Les poules et les volailles sont souvent présentes dans le poulailler, il est donc nécessaire de mettre en place un système de ventilation efficace pour éviter les odeurs ammoniaquées.

Les poules comme les humains dégagent de la chaleur et par la respiration de la vapeur d’eau et du gaz carbonique.

Comment faire une aération efficace du poulailler ?

La litière mélangée aux fientes dégage des gaz ammoniaqués, très irritants pour le système respiratoire de vos poules.

Les poules passent le plus de temps au sol, et c’est dans cette partie que se trouvent des accumulations de gaz (gaz carbonique et ammoniac plus lourd que l’air).
Malgré cela les ouvertures d’aération devront se trouver à 1m20/1m 50 du sol. Plus bas les poules seraient sujettes aux courants d’air.
L’air pollué chaud montera et s’évacuera par les ouvertures, remplacé par de l’air frais.

En suivant ce système d’aération, l’air circule parfaitement à l’intérieur de votre poulailler.

En suivant ce système d’aération, l’air circule parfaitement à l’intérieur de votre poulailler.

En journée, par beau temps laissez la porte ouverte.
Pour pouvoir, l’été, les chaudes nuits, laisser les ouvertures ouvertes, celles-ci seront grillagées à mailles fines.

N'oubliez pas de grillager vos aérations

N’oublier pas de grillager vos aérations

Attention même l’hiver, le poulailler devra être aéré. En effet les volailles souillent plus rapidement la litière. L’air est vicié plus rapidement.

bannière widgets l'automne au poulailler
L’automne arrive avec ses grandes amplitudes de températures entre la nuit et le jour. Les poules refont leur garde-robe ! c’est la mue. Pour qu’elles retrouvent un beau plumage après ce cap difficile, donnez-leur une alimentation équilibrée riche en protéines. Finissez l’engraissement des poulets.
. Mettez à disposition un bac a poussière à l'abri de la pluie.
Au potager et au verger, c’est la pleine saison des récoltes faites en profiter vos volailles en leur distribuant les fruits ou légumes abimés.
Surveillez la proliferation possible des parasites.

Faites de nouvelles constructions de poulailler : en tunnel, tracteur à poules, ou même avec de la récup. et pourquoi pas tout en bois de palettes. Et pourquoi pas un pigeonnier.
En automne pluies et vent sont au menu Le parcours devient rapidement boueux (petit parcours). Surveillez bien l’état sanitaire des pattes de vos poules et en cas de doute n’hésitez pas à faire des bains de pattes. Changez la litière plus fréquemment, car elle se souille rapidement.
Si vous ne l'avez pas encore fait, désinfectez le poulailler car la mauvaise saison arrivant les volailles y seront de plus en plus confinées.

bannière widgets image du jour122canard en automne

bannière simple poulailler

Agenda du poulailler bio

bannière widgets au jardin de l-éleveur

Récoltez les orties et mettez-les à sécher pour faire de la poudre d’ortie.

Semez ou repiquez les choux fourragers.

Ne jetez pas les salades montées, mais donnez-les à vos volailles.

Récoltez les plantes aromatiques et médicinales pour vos préparations.

bannière widgets dicton du mois de la basse-cour

"La poule pond par le bec"

 

bannière widgets actualité poulailler bio

Prenez des précautions pour éviter l’influenza aviaire : mettez hors de portée des oiseaux sauvages surtout en période de migration, les abreuvoirs et les distributeurs de grains ou les bacs à pâtée.

0 commentaires

Un commentaire....une question

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :